Principes d'actions

 

 Un jardin, c’est avant tout un projet de mise en valeur d’un bien commun : La Terre !

Dans ce sens, nous visons les principes suivants :


La diversité des objectifs contribue à la richesse des projets. Objectifs écologiques, sociaux, d’employabilité, culturels, éducatifs, artistiques, paysagers, thérapeutiques (…) valorisent au mieux les atouts du jardin et d’un réseau des jardins solidaires.


La diversité des publics et des usagers favorise la rencontre, les échanges et l’entraide. La mixité sociale, culturelle et générationnelle des acteurs facilite l’intégration des habitants d’origine étrangère, la resocialisation des publics en difficulté et l’égalité des chances de tous.


La concertation est une base indispensable de tout projet. Elle doit impliquer les habitants riverains et les futurs usagers : intervenants sociaux, élus, associations... Cette concertation doit s’attacher à faire ressortir la diversité des besoins, y compris ceux des plus démunis et des moins intégrés culturellement.


L’aménagement doit tenir compte du besoin des jardiniers de s’approprier un espace et de prendre des initiatives ainsi que du mode de vie des usagers. Les équipements fournis sont adaptés aux objectifs poursuivis, au contexte local et au public concerné. Une qualité paysagère et le respect de l’environnement sont également pris en considération.


La souplesse et l’évolutivité des projets sont garantes de leur pérennisation et de leur cohérence avec leur contexte social, culturel, environnemental, économique et éducatif.